Folies Scolaires

Folies Scolaires

Le français est une langue vivante que l’on sait mal, quand on ne l’a apprise que par l’usage.

 

Comment le petit Français apprend à écrire, Rollo Walter Brown (1912)

 

La pratique effective est le moyen majeur par lequel le petit Français apprend à écrire ; mais ce n’est pas le seul moyen. Il s’agit seulement de l’assise sur laquelle les autres bonnes influences sont bâties. En général, l’enseignant français n’a pas peur de donner quelques connaissances supplémentaires, qu’elles aient ou non une finalité immédiatement « pratique ». Il ne laisse pas l’élève tâtonner dans ses travaux écrits sans lui transmettre quelque information organisée concernant la langue qu’il tente d’employer. La grammaire est donc enseignée ; et par grammaire, je ne désire pas des « leçons de langue » prédigérées, mais une grammaire authentique qui traite ouvertement, et à fond, ces principes mêmes qui rendent les relations internes à la langue intelligibles et utiles. Les Instructions publiées par le ministère attestent sur ce point de l’attitude générale à l’égard de l’enseignement de la grammaire : « Le français est une langue vivante que l’on sait mal, quand on ne l’a apprise que par l’usage. L’étude de la grammaire est donc une nécessité. »

 

Traduction de Sébastien-Akira Alix

 



23/01/2019

A découvrir aussi