Folies Scolaires

Folies Scolaires

Actualités

Avec cette page, tenez-vous au courant de l'actualité de la graphopédagogie:

informations sur le cabinet,

cas concrets,

petits conseils,

articles de fond...


Conférences sur l'écriture

Et si vous organisiez

une conférence

 

dans votre établissement scolaire,

votre médiathèque, votre association, votre mairie?

 

A moins d'une heure de route de mon cabinet, les conférences sont gratuites.

Au-delà, le tarif est de 100 euros + frais de déplacement, pour une intervention de 2H (conférence+questions).

 

Thème précis à définir selon vos besoins.

Exemples:

-Mon enfant est-il en difficulté graphique?

-Faut-il encore enseigner l'écriture manuscrite?

-Qu'est-ce que la graphopédagogie?

-Les difficultés scolaires et leurs origines...

 

Zone de gratuité

Zone de gratuité

Pour toute question, n'hésitez pas à me contacter!

 

Contact


03/05/2021


Poisson d'avril!

 

Question subsidiaire: saurez-vous reconnaître de quel vrai poisson chaque petite ou grande main est la réincarnation?

 

Réponses:

Derrière la photo 1, vous aurez bien sûr reconnu le poisson-flûte, droit comme un i...

(Il nage ici à la verticale. Image extrêmement rare.)

Derrière la photo 2 se cachait un poisson-pierre. On ne peut pas lui reprocher de ne pas être solide!

 

 

Le crayon de la photo 3 était tenu par une murène étoilée, qui se tortille dans tous les sens.

 

La dernière photo montrait un poisson-volant. Ce n'est pas lui qui restera gentiment posé sur votre main! 

 

 

Rassurez-vous. Après quelques séances, ces mains pouvaient à nouveau tenir un stylo sans crispation ni douleur!

 

 

 


01/04/2021


2e atelier Canopé

 

Après une première fois le 13 janvier,

a eu lieu le 17 mars

une deuxième session de mon atelier

 

"Les difficultés graphiques:

comprendre, prévenir et remédier".

 

 

 

 

Nous nous sommes retrouvés

pour 3 heures à l'atelier Canopé 42,

à Saint-Etienne.

 

Nous avons évoqué les grands principes

de l'écriture manuscrite

et évoqué ce qui pouvait aider les enfants

en maternelle,

lors de l'apprentissage de l'écriture,

et pour les plus grands. 

 

 

 

Merci aux participants et à Canopé 42. 

 

Canopé 42


22/03/2021


100% de satisfaction, 100% de recommandations

100% de satisfaction, 100% de recommandations! 

 

Ce sont les résultats de mes trois premières journées de formation sur le thème de l'écriture manuscrite dans le cadre du Plan Académique de Formation des enseignants du 1er degré de l'Académie de Lyon.

 

Beaucoup d'enseignants ressentent le besoin d'être mieux formés à l'enseignement de l'écriture manuscrite.

D'ici la fin de l'année, j'interviendrai auprès de plus de 400 enseignants, pour des formations généralistes ou plus spécialisées. 

Merci à l'Académie de Lyon de m'avoir confié cette mission, et merci à tous les enseignants inscrits pour l'intérêt qu'ils ont porté à mes offres.

J'ai déjà délivré 18 heures de formation; il m'en reste 72...

 

Dans les questionnaires de satisfaction qui leur sont proposés, tous les enseignants se sont déclarés satisfaits ou très satisfaits, et tous recommanderaient la formation à leurs collègues

 

Si vous souhaitez vous aussi être formés à l'enseignement de l'écriture, n'hésitez pas à me contacter. Je peux me déplacer dans votre établissement et vous proposer une formation sur-mesure, à tous les niveaux scolaires.

 

Par ailleurs, pour les parents, AVS ou enseignants de la région stéphanoise, il reste peut-être des places à l'atelier Canopé que j'animerai mercredi 17 mars à Saint-Etienne sur le thème: "Les difficultés graphiques: comprendre, prévenir, remédier". N'hésitez pas à vous renseigner

 


10/03/2021


Les difficultés graphiques: comprendre, prévenir et remédier

"Les difficultés graphiques: comprendre, prévenir et remédier",

c'est le titre de l'atelier que je propose à Canopé 42.

Une première session a eu lieu le mercredi 13 janvier à Saint-Etienne.

 

Une deuxième session aura lieu le mercredi 17 mars.

 

L'atelier est ouvert à tous: enseignants, AVS, parents...

Si vous hésitez encore, laissez-vous convaincre par les avis de ceux qui ont déjà suivi une formation.

 

 

Si vous êtes intéressé, n'hésitez pas à vous inscrire rapidement

car les places sont limitées du fait de la situation sanitaire.

 

Renseignements et inscriptions


26/01/2021


"L'écriture en maternelle", Émeline Trillot

Dans cet article, je laisse avec plaisir la parole à Émeline Trillot, professeur des écoles et rédactrice web en devenir. Pour en découvrir plus, n'hésitez pas à consulter son blog: 

 

Une tête bien faite

L'écriture en maternelle

 

Les tout jeunes enfants demandent souvent à ce qu'on leur lise ce qui « est écrit ». Ils viennent parfois nous voir avec un petit bout de papier plié sur lequel ils ont tracé quelques signes, et qu'ils nous demandent de déchiffrer : « Alors, qu'est-ce-que j'ai écrit? ». C'est que l'apprentissage de l'écriture, comme celui de la lecture, débute bien avant l'enseignement explicite de ce domaine au CP. Quels sont les enjeux de l'écriture en maternelle et quelles sont les pratiques qui en découlent ?

 

 

Les enjeux de l'écriture en maternelle

 

Nous parlerons ici de l'écriture en tant que geste grapho-moteur, (et nous passerons sous silence les pratiques d'écriture à base d'étiquettes) c'est-à-dire un geste de motricité volontaire qui a pour but de produire du langage écrit. Ce geste n'engage pas que la main mais le corps tout entier, et il s'agit bien de favoriser cet engagement en maternelle.

 

 

Bouger avant d'écrire

 

L'apprentissage de l'écriture se base bien avant la scolarisation sur des réflexes archaïques qui apparaissent à la naissance et s'intègrent naturellement pour laisser la place à des mouvements volontaires. Le principal réflexe en jeu est le réflexe d'agrippement. Ce réflexe sera déterminant :

  • La prise en main efficace d'un objet,

  • La motricité fine,

  • La coordination main/oeil ;

  • La latéralisation.

Une bonne intégration de ce réflexe participera au développement harmonieux de la coordination et de la latéralisation, socle du langage et de la communication. Ce développement aura, à terme, un impact sur l'apprentissage de l'écriture.

 

Motricité globale (se déplacer, sauter, ramper, etc.) et motricité fine (manipuler avec précision des objets) précèdent l'apprentissage de l'écriture. Une aisance dans ces domaines sera une bonne base pour la réussite de cet apprentissage.

 

 

Ecrire avant de lire

 

La pédagogue Maria Montessori préconisait d'apprendre à écrire avant d'apprendre à lire, et ce en intégrant dans sa mémoire « musculaire » la forme des lettres. Elle avait mis au point des lettres rugueuses, que l'enfant pouvait toucher pour retenir la forme des lettres. Si certaines écoles ou classes utilisent cette méthode, toutes les classes pratiquent le graphisme qui permet de s'entrainer à tracer les formes de base qui constituent l'écriture, majuscule et minuscule. Il s'agit bien là d'écrire et non pas de dessiner, car le geste est guidé et les trajectoires, codées en vue de l'apprentissage des lettres.

 

 

Ce qu'en disent les programmes

 

Les documents d'accompagnement au programme de maternelle insistent sur le caractère tri dimensionnel de l'écriture :

Le sens : l'enfant doit comprendre ce qui est écrit ;

Le code : le lien entre la lettre et le son ;

La motricité : le lien entre la lettre et ses formes (cursive ou script).

L'objectif principal de la maternelle va être de permettre à l'enfant de comprendre que les signes qui l'entourent sont une forme de langage.

L'enseignant va se baser sur le quotidien de l'enfant et sur son univers affectif : son prénom, sa vie de tous les jours, les albums etc. pour sensibiliser aux différentes formes de la langue écrite. La découverte de la relation lettre-son est centrale en maternelle et les activités d'écriture, qui permettent très progressivement d'isoler les lettres d'un mot, font partie intégrante de cet enjeu.

 

 

Les pratiques à l'école

 

Les préconisations des programmes laissent aux enseignants une liberté pédagogique qui permet la mise en place d'activités très diverses autour de l'acte d'écrire. Un inventaire des pratiques pour chaque section de maternelle.

 

La Petite Section : entre 3 et 4 ans

 

Il n'y a pas d'enseignement de l'écriture en tant que telle. Les ateliers quotidiens vont permettre à l'enfant de renforcer sa motricité globale, sa coordination, sa précision.

En pratique les enfants vont :

  • Faire de la motricité (activités sportives) tous les jours ;

  • Manipuler des petits objets (motricité fine) ;

  • Commencer à découper ;

  • Manipuler de la pâte à modeler ;

  • Manipuler des petits objets avec des pinces ;

  • Réaliser des gestes graphiques élémentaires avec de la peinture, des feutres (traits verticaux, horizontaux, vagues, points)

  • Réaliser des actions de plus en plus précises (ex:placer une gommette dans un espace défini)

A la fin de la PS, l'enfant sait reconnaître son prénom en majuscule.

 

La Moyenne Section : entre 4 et 5 ans

 

Le graphisme est toujours assidûment pratiqué, ainsi que les activités manuelles diverses : l'enfant découpe, froisse, déchire, colle, assemble des Légos, reconstitue des puzzles. L'apprentissage de la tenue du crayon est nécessaire pour écrire son prénom en majuscule d'imprimerie (« écriture bâton ») copier des mots porteurs de sens pour lui (ex : personnages d'album) et l'enseignant fait la passerelle entre le langage oral et écrit en pratiquant la dictée à l'adulte:  outre le sens associé à l'écrit, l'enfant va pouvoir associer une forme nouvelle aux lettres qu'il connaît déjà : l'écriture cursive (« attachée »)

 

La Grande Section : entre 5 et 6 ans

 

Beaucoup d'enseignants basent leur progression sur le travail de Danièle Dumont, qui propose une méthode complète. Elle passe par la motricité globale, les comptines et jeux de doigts et le travail sur la feuille. L'enfant va au cours de l'année explorer et s'approprier les contraintes propres à l'écriture cursive :

  • Les tracés : boucles, ronds, étrécies, rouleaux, ponts ;

  • L'alignement : rester sur la ligne

  • La verticalité : respecter la hauteur des lettres ;

  • Les espacements.

Il sera prêt pour apprendre au CP à écrire de façon systématique chaque lettre en minuscule cursive.

 

 

En bref :

 

L'apprentissage de l'écriture se base sur une bonne motricité globale et fine ;

Apprendre à écrire, c'est identifier les signes tracés comme du langage ;

L'enfant apprend au cours de ses trois années de maternelle les bases nécessaires : la tenue du crayon, la gestion de l'espace feuille, les tracés principaux.

 


06/01/2021


Réconcilié avec l'écriture manuscrite

En quelques étapes, les progrès réalisés par Corentin, 7 ans.

On proposait à ses parents de le faire passer à l'ordinateur.

Grâce à son travail et au soutien de sa mère,

il a retrouvé une écriture manuscrite confortable

et peut être fier de lui. 

 


17/11/2020


Report de l'atelier Canopé 42

L'atelier Canopé 42 "Les difficultés graphiques: comprendre, prévenir et remédier",

initialement prévu le 18 novembre,

aura lieu le 13 janvier

 

Les inscriptions sont closes

mais si vous vous inscrivez sur liste d'attente

vous serez prévenus d'une éventuelle deuxième session.

L'atelier a lieu à Saint-Etienne. Il est ouvert à tous, enseignants ou non. 

 

Renseignements et inscriptions


07/11/2020


Formations pour enseignants dans l'Académie de Lyon

 

 

Savoir enseigner l'écriture, 

c'est donner à ses élèves

la clef de leur scolarité. 

 

Aimer écrire...

N'avoir ni douleurs ni gêne...

Être suffisamment rapide...

Écrire lisiblement...

Comprendre ce que l'on copie...

Pouvoir faire porter son attention sur le sens et l'orthographe...

Retrouver confiance en soi...

 

Cette année, l'Académie de Lyon, met en place un Plan Académique de Formation pour les enseignants du 1er degré.

 

Professeurs de la Loire, du Rhône et de l'Ain, peut-être votre circonscription vous proposera-t-elle de suivre l'une de mes formations...

 

Si c'est le cas, n'hésitez pas à vous inscrire ou à me demander des précisions.

 

          Inscriptions possibles jusqu'au 6 novembre,          

                                   modifiables jusque là.                                    

ac-lyon.fr

 

 

♦ 10 formations sur l'enseignement de l'écriture

 

♦ 1 formation sur l'enseignement de la grammaire 

 

 

Pour les enseignants de la Loire


03/11/2020


Fermeture du cabinet

Le cabinet de graphopédagogie

doit à nouveau fermer ses portes. 

 

Pour ceux qui avaient entamé une rééducation, les rendez-vous seront reprogrammés ultérieurement. Pour toute question et conseil, je reste joignable par mail ou téléphone.

 

Pour les futurs nouveaux élèves, n'hésitez pas à prendre contact dès maintenant pour voir si un suivi pourrait être adapté et vous inscrire sur liste d'attente.

 

Pour les enseignants, AVS et chefs d'établissements désireux d'être mieux formés à l'enseignement de l'écriture, il est possible de prévoir dès maintenant la formation sur-mesure que je vous proposerai dès que la situation le permettra. 

 

Contact


02/11/2020


Pourquoi le niveau (ne) baisse (pas qu') en maths

Pourquoi le niveau des élèves en mathématiques s'effondre-t-il? C'est la question que se sont posée tous les journalistes la semaine dernière, après la parution des dernières statistiques.

 

Sur le plateau d'Olivier Truchot, la journaliste Véronique Fèvre et le mathématicien Martin Andler s'interrogent. 

Parmi les pistes évoquées, le fait (avéré) que les instituteurs viendraient plus souvent de filières littéraires. 

On n'objectera ni que les instituteurs sont censés, après ces premières études, bénéficier d'une formation généraliste les préparant également à enseigner toutes les matières au programme, ni que, de fait, le niveau des élèves en français a connu la même évolution qu'en maths, avec même quelques années d'avance.

 

Pendant que les intervenants discutent de ces questions, laissons parler les images d'illustration qui défilent sur notre écran!

Il n'y a pas que les scientifiques qui se sentiront émus... 

Devant cette production écrite dont on ne sait pas trop à quoi elle correspond, en voyant le résultat et la tenue de crayon, mon coeur de professeur de lettres formé à la graphopédagogie ne fait qu'un bond! 

 

Et le cas n'est pas isolé! Du début à la fin du reportage, on ne voit quasiment aucun élève écrire correctement d'un geste fluide et naturel. Que des tenues de crayon fantaisistes, des mains crispées, des "positions de gauchers", des lettres et des chiffres tracés à l'envers, des bras qui sautent faute de savoir glisser, des écritures hésitantes et irrégulières (et sans doute inconfortables).

 

Le stylo est tenu verticalement et les doigts ne bougent pas.

Le stylo est tenu verticalement et les doigts ne bougent pas.

Prise latérale

Prise latérale

Prise quadripode

Prise quadripode

La tenue du crayon n'est pas bonne et le poignet est cassé.

La tenue du crayon n'est pas bonne et le poignet est cassé.

Comment, si ce geste scolaire de base qu'est l'écriture n'est pas acquis, voulons-nous que nos élèves, pour qui tracer un 3 dans le bon sens, et si possible sur la ligne, est parfois en soi toute une aventure, aient encore du "temps de cerveau disponible" pour l'apprentissage des mathématiques proprement dit? 

 

Pour permettre à nos élèves de réfléchir au contenu de nos cours, libérons-les de la forme, non pas en la supprimant par la distribution abusive de photocopies, mais en la facilitant.

Après le CP, l'élève ne doit pas être mis en difficulté lors de l'exercice de mathématiques par le fait qu'il ne comprend pas ce qu'il lit ou qu'il a trop de mal à écrire. 

 

Heureusement, pour réconcilier les élèves en difficulté avec ce pensum qu'est l'écriture banale avec une bête craie, nous avons maintenant le TBI! Faire un 0 en 3 ou 4 fois, en tournant un peu dans tous les sens, c'est tout de suite plus ludique!

 

En conclusion, je laisserai donc la parole au mathématicien Laurent Lafforgue. Dans l'article "Un mathématicien et les humanités classiques", il présente ainsi l'enseignement le plus essentiel à l'élève:  "qu'il soit rendu capable de s'exprimer lui-même, aussi bien par écrit que par oral, et y compris dans des registres abstraits ; qu'il soit rendu capable de réfléchir, d'écrire et de parler."

 

"L'apprentissage sérieux du Français et la mise en familiarité avec la littérature de tous les siècles me paraissent donc l'enseignement le plus important pour tout élève, y compris pour celui qui sera amené par ses goûts, ses dons et les circonstances de la vie, à se tourner vers les sciences ou les mathématiques."

 

Pour que nos élèves s'épanouissent en cours de mathématiques comme en cours de français,  et pourquoi pas même en dehors de l'école, aplanissons devant eux tous les obstacles extérieurs et facilitons les activités intellectuelles de base : être attentif, réfléchir, lire, écrire sans douleur et sans effort excessif. L'esprit sera libre pour le reste.

 

La vidéo complète sur BFMTV


08/10/2020


Atelier Canopé 42, 18/11/2020

 

Après le confinement, le Ministre de l'Éducation Nationale a placé l'enseignement de l'écriture manuscrite parmi les enseignements prioritaires. Beaucoup d'enseignants, de parents et d'étudiants aimeraient être mieux informés.

 

Canopé 42 en a pris acte et me confie l'animation d'un atelier sur le thème:

 

Les difficultés graphiques : comprendre, prévenir et remédier

 

Rendez-vous

le mecredi 18 novembre

de 14H à 17H

à l'atelier Canopé de Saint-Etienne

 

Renseignements et inscriptions


29/09/2020


La graphopédagogie chez Hoptoys

Comment prévenir les difficultés graphiques? C'est la question que m'a posée HopToys.

Dans l'article, je présente ma discipline, la graphopédagogie, et donne quelques conseils pour bien utiliser un outil tout simple: la pâte à modeler.

 

 

Lire l'article

 

Découvrez aussi

 

-le site d'HopToys, revendeur de matériel pédagogique pour les enfants porteurs de handicaps...et les autres

 

-le blog d'HopToys, pour plein de découvertes, astuces et informations.

 

 


17/09/2020


"Pourquoi l'écriture manuscrite est irremplaçable"

Dans le premier numéro de septembre du magazine Famille Chrétienne, Diane Gautret nous parle de l'écriture manuscrite.

 

Une enfant écrit /calligraphie

« À l'entrée du collège, la plupart des enfants ont encore une écriture illisible, lente et douloureuse », constate la graphopédagogue Anne Riocreux.

 ©GETTY IMAGES - PHOTOALTO

 

Pour cet article, j'ai répondu à ses questions. Vous retrouverez donc mon nom aux côtés de ceux d'Élisabeth Nuyts, dont les ouvrages sont incontournables,  de Frédéric Prat, de Lire-Écrire, de Brigitte Guigui, institutrice chevronnée, de Jean-Luc Velay, chercheur en neurosciences, de Laurence Pierson, une collègue graphopédagogue...

 

Un sujet plus que jamais d'actualité après l'année scolaire particulière que nous avons passée.

 

Lire l'article


09/09/2020


À quelque chose malheur est bon

Image par Gerd Altmann de Pixabay

"Coronavirus:

quand la bêtise ne reste pas confinée"

(La Provence)

 

"Les "covidiots", une triste épidémie

de bêtise et de bassesses"

(Ouest France)

 

"Coronavirus:

la bêtise n'a pas de limite"

(La Dépêche) 

 

Et si on profitait au contraire

de l'épidémie

pour (re)devenir intelligents? 

 

 

 

L'association de graphopédagogues 5E a pour devise "L'écriture, au-delà du geste".  

C'est qu'écrire est une activité intellectuelle complexe, qui met en jeu bien d'autres choses que des habiletés motrices. C'est pour cela qu'un enfant méticuleux champion de graphisme en maternelle pourra moins bien réussir son entrée dans l'écriture qu'un élève jusque là brouillon mais à qui le sens de cette activité aura été mieux transmis.

 

Fondamentalement, l'organe de l'écriture, ce n'est pas la main, c'est le cerveau. Nombreuses sont les personnes, handicapées de naissance ou au cours de leur vie, à écrire "manuscritement" de leur "mauvaise" main, voire du pied ou de la bouche! Et elles sont parfois plus efficaces que certains scripteurs classiques! 

 

En rééducation de l'écriture, je travaille en général avec les élèves sur les points suivants:

-motricité et dissociation des doigts,

-tenue de crayon et posture générale,

-formation des lettres et fluidité du geste,

-stratégies de copie.

 

C'est ce dernier point qui m'intéresse aujourd'hui et c'est là que le masque peut être utile!

 

 

 

Pourquoi? 

Parce que ce qui empêche les élèves de copier efficacement et intelligemment, c'est souvent leur incapacité à utiliser leur "voix intérieure".

 

Dans chaque activité intellectuelle (lire, copier...), un adulte harmoniseusement construit ne parle pas forcément à voix haute, mais il se parle dans sa tête. C'est ce qu'on appelle la pensée langagière

 

Élisabeth Nuyts montre bien que cette pensée langagière n'est pas spontanée mais construite. Cela s'apprend. 

 

Image par Alexandra_Koch de Pixabay 

 

Et pour ceux qui n'ont pas appris, toute activité scolaire, même simple, devient non seulement fastidieuse mais inefficace. L'élève "travaille" formellement, mais inutilement. À la fin, les yeux ont parcouru la page, le texte est recopié, mais, si cela a été fait "hors sens", rien ne s'est inscrit dans le cerveau de l'élève.

 

Élisabeth Nuyts insiste sur le fait que, pour développer cette voix intérieure, cette pensée langagière, il ne faut pas vouloir aller trop vite. Le jeune enfant doit passer par les étapes suivantes:

-1) travailler à voix haute (lire à voix haute, écrire en disant ce que l'on copie...)

-2) travailler en chuchotant

-3) travailler en subvocalisant (bouger les lèvres comme pour parler mais sans émettre de son)

-4) après seulement, en temps voulu, travailler dans un silence extérieur qui n'est plus un silence intérieur quand on sait parler en soi.

 

Quand ces étapes ont été sautées ou passées trop rapidement, c'est par là qu'il faudrait repasser. Combien d'élèves qui se plaignent de ne pas comprendre la consigne s'écrient "Ah, c'est ça!", quand on leur demande de la lire à voix haute! Leur voix leur a donné accès à ce à quoi leurs yeux seuls n'arrivaient pas à donner sens.

 

Malheureusement, beaucoup se refusent à refaire ce chemin, assimilant sans doute le fait de travailler à voix haute à un comportement de bébé. Et n'est-ce pas ce que nous leur avons parfois dit nous-mêmes, parents désireux d'avoir un peu de silence, enseignants craignant le bruit dans nos classes?

 

Image par Gerd Altmann de Pixabay 

Pourtant, ce cheminement est nécessaire à la construction de leur autonomie.

 

Peut-être vaut-il mieux leur apprendre lentement à travailler seuls que de devoir toute leur vie pratiquer pour eux l'"étayage", comme on dit, c'est-à-dire bien souvent faire pour eux le cheminement de pensée et les cantonner à des micro-tâches formelles. 

 

Pour ceux qui constatent l'efficacité de chuchoter en travaillant mais ont peur des remarques du professeur ou des moqueries des camarades, le masque est une chance!

Derrière son voile, que les lèvres n'hésitent pas à bouger, voire à chuchoter! Rien ne se voit, et rien ne s'entendra non plus, les sons étant atténués.

Et, d'ici à ce que nous les enlevions, la pensée langagière aura été construite et la quatrième étape atteinte! 

 

 

♦Pour approndir le sujet, lisez aussi:♦ 

 

Copier intelligemment et efficacement

Au programme:

Pourquoi et comment faire écrire nos élèves? Qu'est-ce qu'une écriture efficace? À quoi sert l'écriture à l'école? 

D'où viennent leurs difficultés? Pourquoi tant d'élèves sont-ils en difficulté, même lors d'activités scolaires simples (écouter, lire, copier)?

Comment copient-ils? Ce que j'ai constaté sur un échantillon de 47 élèves de 6e. Éclairant.

Comment les aider? Que pouvons-nous faire en tant que parents ou enseignants? Quelle est l'urgence? 

 


02/09/2020